Questions Ouvertes de J-Philippe

  • Portrait, où est ta ressemblance ?

    La ques­tion de la res­sem­blance dans un por­trait est une ques­tion déli­cate. Issu d’une géné­ra­tion née après plus d’un siècle de dé-cons­truc­tion occi­den­tale, sur tous les plans artis­ti­ques, cultu­rels ou lit­té­rai­res, il me devient aujourd’hui dif­fi­cile de nommer les points qui font qu’un por­trait, simple cro­quis de quel­ques minu­tes ou tra­vail plus élaboré, sera dit res­sem­blant au modèle. Cette res­sem­blance, quête de l’artiste durant une ses­sion de modèle vivant, peut se situer sur des plans bien dif­fé­rents, sui­vant le style ou la manière de faire. Pourtant, qui dit res­sem­blance sup­pose deux inter­pré­ta­tions paral­lè­les : la pre­mière, celle de l’artiste devant son modèle, com­pa­rant son tra­vail au modèle, et la seconde, celle du spec­ta­teur devant le tra­vail de l’artiste, com­pa­rant également avec le modèle.

    Mais lais­sons la seconde inter­pré­ta­tion pour essayer de com­pren­dre la pre­mière, celle de l’artiste devant son tra­vail.

    Où se trouve cette res­sem­blance qu’il essaie de tra­duire ? (...)

    Auteur : J-Philippe・ mercredi 28 novembre 2012